Mois précédent juillet2020 m 1 j 2 v 3 s 4 10h Lorsque la salle est de la chair vivante 14h Lorsque la salle est de la chair vivante d 5 l 6 m 7 m 8 j 9 v 10 s 11 d 12 l 13 m 14 m 15 j 16 v 17 s 18 d 19 l 20 m 21 m 22 j 23 v 24 s 25 d 26 l 27 m 28 m 29 j 30 v 31 Mois suivant
Spectacle précédent spectacle précédent Spectacle suivantspectacle suivant

opéra de chambre & photographie I Côté Cour VIVIAN : clicks and pics

Conception, musique, dramaturgie et direction artistique Benjamin Dupé
D’après l’œuvre photographique de Vivian Maier

Musicien et compositeur atypique, Benjamin Dupé a eu envie de créer une « chambre d’écho » pour le travail de la photographe Vivian Maier. Il a imaginé un spectacle hybride, entre opéra de chambre, concert photographique et performance argentique. A découvrir !

Drôle de personnage que Vivian Maier, nanny excentrique, femme farouchement solitaire mais aussi photographe de talent. Née dans le Champsaur, dans les Hautes-Alpes, où elle reviendra à plusieurs reprises, elle vécut aux Etats-Unis et a, en particulier, abondamment documenté les rues du Chicago des années 1950 avant de mourir dans l’anonymat, en 2009, puis d’être redécouverte par hasard. La voilà invitée à sortir du cadre par un autre artiste hors normes. Compositeur, guitariste, musicien électronique, Benjamin Dupé aime mélanger les disciplines. Son sens de la dramaturgie de l’écoute, comme son goût pour la rencontre avec le spectateur, le conduisent naturellement à imaginer des formes scéniques hybrides, entre théâtre musical et performance ludique. A La passerelle, on se souvient de Comme je l’entends, son drôle de solo sur la musique contemporaine.
Façon opéra de chambre (noire !), son spectacle nous parle à la fois de composition photographique et musicale. Il entremêle apparitions de photographies originales de Maier, interprétations musicales des images, portraits pris sur le vif, en direct, avec la complicité de quelques spectateurs, par une vraie photographe évoluant sur le plateau et méditations chantées par une soprano. Une évocation poétique, visuelle et musicale d’une artiste secrète, qui ne dissipe pas son mystère mais nous entraîne au cœur de son regard, de son univers artistique, et du process à l’œuvre dans l’art photographique.

Avec Léa Trommenschlager,soprano
Caroline Cren, piano
Photographie en direct Agnès Mellon
Electronique musicale en direct Benjamin Dupé Dispositif scénographique Olivier Thomas
Lumière Christophe Forey
Son Julien Frénois
Costumes Sophie Ongaro
Production et diffusion Marine Termes

Coproduction Comme je l’entends, les productions ; Théâtre de Caen ; gmem-CNCM, Marseille ; Pôle Arts de la Scène, Friche la Belle de Mai ; La Muse en Circuit, Centre national de création musicale, Alfortville ; Fondation Royaumont.
Avec le soutien du Fonds de Création Lyrique - SACD, de l’Adami et de la Spedidam.

La compagnie Comme je l’entends, les productions est conventionnée par le ministère de la Culture DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle reçoit le soutien de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la Ville de Marseille, du Département des Bouches-du-Rhône et de la Sacem.

Jeu 1er avril
Ven 2 avril
19h
Lieu :
Théâtre La passerelle
Durée : 1h15
Tarif Grenat

PRESENTATION DU SPECTACLE

Découvrez aussi...