Saison 23-24

RicOchets,

On entend dire des voyages sonores qu’ils sont comme des voyages immobiles ; une fois n’est pas coutume ! Sur le bateau La Carline de Savines-le-Lac, Ottilie [B] vous invite à vivre la musique en mouvement.

La Symphonie des Oiseaux

Johnny Rasse et Jean Boucault sont de drôles d’oiseaux. Leur talent ? Reproduire à la perfection les sifflets, trilles et autres gazouillis des volatiles du monde. Associés à une pianiste et une violoniste, ils ont eu l’idée de mêler leur chant aux œuvres de compositeurs classiques. Et nous offrent une « péré-migration » musicale d’une belle envergure.

La saga de Molière

A quoi ressemblerait l’Illustre Théâtre, la fameuse troupe de Molière, au XXIe siècle ? Et si c’était à la compagnie Les Estivants ? Avec ses tréteaux, ses sièges de camping, ses changements de décor à vue, son esthétique de bric et de broc, ce « petit » spectacle brut qui revendique l’économie de moyens relit la vie de Jean-Baptiste Poquelin avec une belle et contagieuse fantaisie.

Bien, reprenons

Face à nous, un jeune musicien rejoue tous les personnages de la partition de sa vie. Entre prof du Conservatoire, parents, conseiller Pôle Emploi et collègues musiciens, c’est finalement son parcours d’être humain qu’il évoque, un sujet universel. Une irrésistible divagation autobiographique et musicale pour clarinettes, mini clavier et ensemble de voix off.

Leçon impertinente Hors saison

Erudite et malicieuse, la comédienne Maëlle Mays, alias Zou, est une pédagogue hors pair. Dans cette leçon très animée, elle pourfend l’inégalité salariale et ces mécanismes qui plombent une catégorie bien précise de la population : les femmes. Un spectacle pour rire de ce qui parfois ne fait pas rire du tout, qui nous emmène à des endroits insoupçonnés.

1+Hein ? OTTiLiE [B] + David Lafore

Compositrice associée de La passerelle, Ottilie [B] a eu envie d’impulser les sessions "1+Hein ?" . Deux fois dans l’année, elle accueillera un artiste un peu « hors cadre » comme elle, pour créer et expérimenter ensemble.

Pode Ser, C’est toi qu’on adore, Se faire la belle

Entre hip hop et contemporain – elle a été interprète notamment dans May B de Maguy Marin -, Leïla Ka est l’un des talents montants de la danse contemporaine. Elle s’est révélée avec Pode Ser, un solo coup de poing plusieurs fois primé à l’international. Découvrez en trois courtes pièces l’univers percutant, de cette artiste ultra-douée qui met en geste nos désirs d’affranchissement.

Maldonne

Sur scène, des robes. De soirée, de mariée, de chambre, de tous les jours, de bal… autant d’identités, de déguisements possibles, au fil d’une soirée entre filles où tout sera possible. Après une trilogie de solos, Leïla Ka propose sa première pièce de groupe pour cinq interprètes femmes, et nous emballe une nouvelle fois avec une pièce infiniment vivante et palpitante.

De bonnes raisons

A huit ans, se vautrer à vélo, c’est normal. Mais pourquoi continuer à prendre des risques inconsidérés à l’âge adulte ? Interrogeant avec autodérision leur drôle d’obsession, deux acrobates philosophent joyeusement, tout en exécutant leurs numéros favoris. Une réflexion sur la prise de risque qui nous parle aussi de la vie, tout simplement.

L’Endormi

Un rappeur-récitant raconte avec les mots d’une petite fille la violence d’une bagarre de rue et les silences qui l’entourent. Un uppercut à la poésie brute, qui célèbre finalement la vie.

L’Affolement des biches

Une jeune grand-mère meurt subitement. Pour lui dire adieu, sa famille se réunit... Invitant l’imaginaire et même le fantastique au chevet d’une situation tristement banale, Marie Levavasseur nous rappelle notre besoin fondateur de nous relier à nos semblables pour conjurer nos peurs, et nous invite avant tout à célébrer la vie.

Il faudra que tu m’aimes...

Saisie par le drame des grandes tueries scolaires aux USA, Alexandra Cismondi a eu envie d’écrire sur l’adolescence. Dans ce texte convulsif, elle nous emmène dans une famille où deux sœurs à peine sorties de l’enfance se confrontent aux premiers baisers et à la violence… Une fable construite par séquences, qui interroge notre désir de vivre ensemble aujourd’hui.

Les Femmes de Barbe Bleue

Toutes séduites et tuées par un « Barbe Bleue », elles redéroulent leur histoire, de la séduction à l’irréparable. À l’heure où les violences conjugales posent plus que jamais question, un spectacle qui cherche à déconstruire ces mécanismes qui conditionnent les désirs des femmes et les poussent, parfois, vers des prédateurs. Lucide, acide, enthousiasmant.

LÉGENDE

Quatre danseurs composent un bestiaire imaginaire pour repeupler une planète Terre qui en a bien besoin. Inspiré par l’urgence environnementale, le chorégraphe Michel Kelemenis situe sa nouvelle fable dans un avenir sans animaux, mais injecte de la fantaisie dans sa dystopie. Une ode à la vie et à l’imagination sur fond de Saint-Saëns et d’électro.

Fiers et Tremblants

Deux magnifiques diseurs/chanteurs, Loïc Lantoine et Marc Nammour, accompagnés des musiciens de La Canaille, le groupe de ce dernier, associent leurs mots et leurs scansions pour un projet au croisement d’une certaine idée de la chanson et d’un hip-hop ré-inventé. Entre chanson, rap et électro, un mariage à découvrir absolument.

La Petite Sirène

Assis sur de simples chaises, trois comédiens-narrateurs-musiciens entourés d’un surprenant instrumentarium font vivre une Petite Sirène aussi émouvante que téméraire. Après ses adaptations de Hansel et Gretel et de La Belle au Bois Dormant, le Collectif Ubique conjugue une nouvelle fois, avec talent, plaisir des mots, du jeu et de la musique. On aime !

Mazùt

Dans un monde en déclin, deux êtres cherchent à s’échapper de la routine pour exprimer leurs instincts et retrouver leur animalité. Bien avant Falaise, c’est avec ce spectacle que la compagnie franco-catalane Baro d’evel entreprend son virage esthétique. Un duo dans lequel les matières, l’art plastique, le chant et la danse nous plongent dans un univers surréaliste et poétique.

Cartoon

La famille Normal ne l’est pas tant que ça : ses membres volent dans les airs, ses animaux domestiques sont doués de parole… C’est que ce sont des héros de dessin animé, pour qui la vie n’est qu’une fiction. Et s’ils voulaient vivre des émotions pour de vrai ? Un show trépidant, aux effets visuels étonnants, qui parvient à recréer sur scène l’univers des cartoons. Dingo !

Et si tu danses

Dans cette relecture interactive du conte de Perrault, Poucet devenu adulte demande aux enfants de l’aider à retrouver le chemin de son histoire, celle d’un explorateur en culottes courtes qui se perdait souvent. Et le jeune public de « souffler » au comédien-danseur des mouvements qu’il intègre à sa chorégraphie… Un formidable appel à l’imagination.

Dimanche

Malgré la tempête qui s’annonce, une famille se cramponne à ses habitudes, jusqu’à l’absurde… Dans une scénographie aux mille trouvailles, Dimanche pointe notre inertie coupable face à l’urgence climatique. Un théâtre ultra visuel, mêlant jeu d’acteur, objets, marionnettes et prises de vue vidéo pour bâtir un univers qui nous surprend sans cesse. Jubilatoire.

Larsen C

Un noir dense, d’où émergent, par la grâce de la lumière, des fragments de danseurs aux gestes faussement répétitifs… Par ses pièces chorales hypnotiques, qui questionnent notre perception de la réalité, le jeune chorégraphe grec Christos Papadopoulos s’est imposé en quelques années sur la scène européenne. Avec cette création, il nous invite à une forme de transe.

1

Ludwig Van...

Et si, loin du vieillard génial et misanthrope que l’on croit connaître, Beethoven était avant tout un humaniste et un idéaliste ? Dans ce spectacle musical joué avec l’Orchestre national Avignon Provence, on découvre un homme dont les convictions font écho à celles de la jeunesse d’aujourd’hui, prête à inventer un monde plus égalitaire, plus social et plus durable.

Même

Mêlant théâtre, danse et musique, le chorégraphe Pierre Rigal et sa compagnie Dernière minute explorent le champ de la répétition, de la boucle obsessionnelle qui vire au déraillement. Ils signent une comédie musicale décalée, une farce existentielle mi-joyeuse mi-inquiète, où le burlesque rencontre la métaphysique.

Leçon impertinente Hors saison

Les JO prennent leurs quartiers en France et apportent avec eux des valises pleines de polémique. Impact socio-économique, annulation d’événements culturels, enjeux écologiques... Mais le sport dans tout ça ? Qui en parle ?
Comme à son habitude, Zou nous rappelle que le sport est censé alimenter le vivre-ensemble : communion, compétition, spectacle. Un cocktail d’hormones de plaisir et de bonnes intentions qui aurait mal vieilli peut-être...

La Loi du marcheur

La déclaration d’amour de Serge Daney, critique de cinéma, à ces films qui l’ont aidé à grandir et ont façonné son regard, portée sur scène par le grand comédien Nicolas Bouchaud. Un solo à la frontière du « je » et du « jeu » qui, treize ans après sa création, n’a rien perdu de sa vivacité, passionnant pour tous, même les non cinéphiles !

Le Prélude de Pan

Le Prélude de Pan est un conte étrange, l’histoire d’un village sous la menace d’un orage, et sous les auspices joyeux d’une fête votive. Trois acteurs s’emparent de cette nouvelle de Jean Giono et invitent le public à la traverser en 5 tableaux, qui seront autant de stations au fil d’une balade, depuis le cœur même d’un village, jusque dans les champs et la forêt qui l’entourent.

Projet Newman

Quatre enfants autour de la figure d’une mère absente, qui a déserté le foyer pour un héros de télénovela… Quand une jeune compagnie s’alarme de notre idôlatrie pour les images et interroge la place de la fiction dans notre vie, cela donne un spectacle plein d’humour et d’esprit, entre théâtre et performance, satire et critique sociale.

1+Hein ? OTTiLiE [B] + Leïla Martial

Compositrice associée de La passerelle, Ottilie [B] a eu envie d’impulser les sessions "1+Hein ?". Deux fois dans l’année, elle accueillera un artiste un peu « hors cadre » comme elle, pour créer et expérimenter ensemble. Après deux jours en résidence à l’Usine Badin, Ottilie [B] et son invitée nous ouvriront les portes de leur laboratoire pour une performance inédite… et sans filet !

Vu

Un clown involontaire, excessivement calme et méticuleux à outrance, nous fait partager ses petites obsessions quotidiennes en manipulant comme personne des objets usuels. Des performances minuscules et inoubliables.
Une révélation !

Tous.tes dehors (enfin) !

Festival dédié aux arts de la rue, Tous dehors (enfin) ! propose une programmation éclectique et familiale mêlant théâtre, musique, cirque et danse....