Mois précédent juillet2020 m 1 j 2 v 3 s 4 10h Lorsque la salle est de la chair vivante 14h Lorsque la salle est de la chair vivante d 5 l 6 m 7 m 8 j 9 v 10 s 11 d 12 l 13 m 14 m 15 j 16 v 17 s 18 d 19 l 20 m 21 m 22 j 23 v 24 s 25 d 26 l 27 m 28 m 29 j 30 v 31 Mois suivant
Spectacle précédent spectacle précédent Spectacle suivantspectacle suivant

Danse hip-hop & récit I Côté Cour Chronic(s) II

Cie Hors Série
Conception & chorégraphie Hamid Ben Mahi et Michel Schweizer

Vingt ans après un premier solo autobiographique, le danseur et chorégraphe de hip-hop Hamid Ben Mahi continue de se raconter, unissant le geste dansé à la parole. Un spectacle hors des sentiers battus, à la première personne du singulier.

Il parle tout doux, mais il danse haut et fort. En 2001, Hamid Ben Mahi, excellent danseur de hip hop mais aussi chorégraphe et interprète chez Philippe Decouflé ou Kader Attou, se dévoilait dans un solo qui allait faire date : Chronic(s), mélange de récit et de chorégraphie tissé avec Michel Schweitzer. Il y racontait son enfance, ses parents venus d’Algérie, son talent pour la gymnastique acrobatique, l’apprentissage de la danse à même le béton, puis à l’école internationale de danse classique de Rosella Hightower… Il y dénonçait, aussi, l’opportune récupération du hip-hop par la culture officielle, lui qui n’entendait pas « rester sur l’étagère des objets exotiques des périphéries urbaines ».
Vingt ans plus tard, revoilà Ben Mahi dans Chronic(s) II, le second chapitre de son « anti-portrait » rebelle aux clichés, toujours co-orchestré par Michel Schweitzer. Entre-temps, des crises ont redéfini l’état de notre humanité. Le monde de la danse a évolué : le breakdance figurera peut-être même aux J.O de 2024. Quant à Hamid, comme nous, il a vieilli. « Si j’étais à l’Opéra de Paris, je serais déjà à la retraite », lâche-t-il sans amertume, mais avec lucidité. Lui qui depuis 25 ans utilise son corps comme medium artistique, comment faire pour continuer à pratiquer son art, entretenir sa créativité ? Questionnant sa pratique, mais aussi sa vie, son rapport au monde, celui qui est resté un magnifique danseur entremêle une nouvelle fois, façon dentelle, danse et mots.

Direction artistique, conception, chorégraphie et mise en scène Hamid Ben Mahi et Michel Schweizer
Interprétation Hamid Ben Mahi
Création lumière Antoine Auger
Environnement sonore Nicolas Barillot

Production Compagnie Hors Série
Coproduction : La Manufacture, Centre de Développement Chorégraphique National Nouvelle-Aquitaine Bordeaux. La Rochelle ; Théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud
Résidence La Ferme Bel Ebat, Guyancourt ; La MÉCA Scène, Bordeaux

Site internet de la compagnie  : www.horsserie.org

Lun 29 mars
Mar 30 mars
19h
Lieu :
Théâtre La passerelle
Durée : 1h
Tarif Grenat
A voir dès 10 ans

PRESENTATION DU SPECTACLE

Découvrez aussi...