juin2021 m 1 m 2 j 3 v 4 s 5 d 6 l 7 m 8 m 9 j 10 v 11 s 12 d 13 l 14 m 15 m 16 j 17 v 18 s 19 d 20 l 21 m 22 Ouverture des billetteries m 23 Ouverture des billetteries j 24 Ouverture des billetteries v 25 Ouverture des billetteries s 26 Ouverture des billetteries d 27 Ouverture des billetteries l 28 Ouverture des billetteries m 29 Ouverture des billetteries m 30 Ouverture des billetteries Mois suivant
Spectacle précédent spectacle précédent Spectacle suivantspectacle suivant

Théâtre, musique & espionnage Nosztalgia Express

Texte, mise en scène & scénographie Marc Lainé
Cie La Boutique ObscureLa Comédie de Valence

Qu’est-il arrivé à la mère du célèbre chanteur yéyé Danny Valentin ? Dans des décors transpirant les sixties, ce spectacle musical croisant drame intime, faits historiques et polar burlesque nous entraîne de Paris à Budapest.

"Seul sur ce quai, je suis toujours seul sur ce quai, comme un enfant seul sur ce quai" ... de cette complainte, le chanteur à succès Danny Valentin a fait un slow qui cartonne. Ce que ses fans ne savent pas, c’est que ce tube est autobiographique. Des années plus tôt, alors qu’il était enfant, la mère de Danny l’a abandonné dans une gare. Cet événement l’a plongé dans la dépression. Un détective privé se met à enquêter sur son histoire…
Thriller loufoque ? Récit d’espionnage ? Fresque historico-politique ? Drame intimiste ? Comédie musicale ? Nosztalgia Express est un peu tout cela à la fois. Pour nous raconter cette épopée très cinématographique, Marc Lainé, directeur de La Comédie de Valence, a coiffé sa casquette d’auteur, metteur en scène et scénographe. Avec brio, il nous entraîne dans une aventure à rebondissements construite sur des allers-retours entre plusieurs époques, imbriquées comme des matriochkas. De la Hongrie de 1956, écrasée sous le joug soviétique, à 1989, année où le bloc de l’Est a commencé à se déliter, il conjugue habilement guerre froide et mélodies sixties, aidé par une formidable équipe de comédiens chanteurs et musiciens. Dans ses visions mélancoliques de quai de gare ou de lobby d’hôtel éclairé par un fragile néon, on croit voir les tableaux d’un Edward Hopper de l’Est. Avec sa narration chantée, c’est aussi aux films de Christophe Honoré que l’on pense. Une très belle réussite.

Autour du spectacle
Rencontre Tchin’
Jeu 19 janv à l’issue de la représentation à l’Entre-sort

Film : Révolution R-Budapest 1956
Mar 24 janv 20h30 au cinéma Le club

La presse en parle

« Marc Lainé signe ce sportif kaléidoscope fictionnel qui emprunte aux codes du polar historique, du roman d’espionnage, des films de Hitchcock ou encore de la comédie musicale. » Le soir « Le pari (...)

« Marc Lainé signe ce sportif kaléidoscope fictionnel qui emprunte aux codes du polar historique, du roman d’espionnage, des films de Hitchcock ou encore de la comédie musicale. »
Le soir

« Le pari était audacieux, Lainé l’a réussi. Il n’a négligé aucun détail pour rendre crédible cette plongée historique, des décors orange-brun très années 1960 aux costumes – sujet central pour une vedette des 45-tours.
Dans cette ambiance, les personnages avancent à coups de répliques serrées entre émotions fortes et comédie de situation.
Danny est le point de convergence de tous les désirs et la musique s’immisce partout. La chanson - bravo au compositeur Émile Sornin ! - vient sans crier gare sublimer l’instant et renforcer les personnages. Les acteurs et actrices, tous formidables, ont trouvé, au sens propre, leur voix. La lumineuse Léopoldine Hummel, en particulier. Comédienne-musicienne, elle offre ici, grâce au chant, une dimension épique au personnage de la mère.
 »
Télérama

Avec Alain Eloy, Emilie Franco, Thomas Gonzalez, Léopoldine Hummel, François Praud, Gilles Geenen, Olivier Werner et avec la participation de Farid Laroussi et de Rodrigue Cabezas
Musique Émile Sornin (Forever Pavot)
Collaboration artistique Tünde Deak
Collaboration à la scénographie Stephan Zimmerli
Costumes Benjamin Moreau
Lumières Kevin Briard
Son Morgan Conan-Guez
Maquillage et perruques Maléna Plagiau
Assistanat à la mise en scène Jean Massé
Assistanat à la scénographie Anouk Maugein
Régie générale Kevin Briard et Vincent Ribes
Régie plateau Farid Laroussi et Rodrigue Cabezas
Habillage Barbara Mornet
Répétitrice russe Polina Panassenko
Équipe tournage : Danny Valentin enfant Simon Viougeas
Cheffe opératrice Julia Mingo
Habillage Dominique Fournier
Construction décor et réalisation costumes Ateliers du Théâtre de Liège
Construction décor du film Act’
Nosztalgia Express est publié aux Éditions Actes Sud Papiers

Production : La Boutique Obscure ; La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche
Coproductions : Théâtre de Liège, Centre scénique de la Fédération Wallonie Bruxelles ; Théâtre de la Ville, Paris ; Centre Dramatique National de Normandie Rouen ; Comédie de Béthune, Centre dramatique National Hauts-de-France ; Théâtre National de Bretagne ; Célestins, Théâtre de Lyon ; Théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud ; La Filature, Scène nationale Mulhouse ; Comédie de Reims, Centre dramatique national
Avec le soutien du Carreau du Temple–Accueil studio
Avec le soutien de la DRAC Normandie, ministère de la Culture, de la Région Normandie et du Conseil départemental de l’Orne, du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National
Remerciements : Les Indépendances – Clémence Huckel, Colin Pitrat et Florence Bourgeon

Jeu 19 janvier
19h
Ven 20 janvier
20h30
Lieu :
Théâtre La passerelle
Durée : 2h40 sans entracte
Tarif Grenat
dès 15 ans
Teaser de Nosztalgia Express

Découvrez aussi...