juin2021 m 1 m 2 j 3 v 4 s 5 d 6 l 7 m 8 m 9 j 10 v 11 s 12 d 13 l 14 m 15 m 16 j 17 v 18 s 19 d 20 l 21 m 22 Ouverture des billetteries m 23 Ouverture des billetteries j 24 Ouverture des billetteries v 25 Ouverture des billetteries s 26 Ouverture des billetteries d 27 Ouverture des billetteries l 28 Ouverture des billetteries m 29 Ouverture des billetteries m 30 Ouverture des billetteries Mois suivant
Spectacle précédent spectacle précédent Spectacle suivantspectacle suivant

Théâtre L’Uruguayen

De Copi
Conception et jeu Stephan Pastor
Mise en scène Christophe Chave

Provocateur, fantasque, révolutionnaire, tel était Copi. Avec ce conte absurde sur un monde qui l’est plus encore, il nous livre sa vision d’un monde cauchemardesque, dans sa langue à la fois crue et poétique. Avec lui, rions un peu avant la fin du monde !

Artiste pluridisciplinaire, activiste gay, l’argentin Copi, qui avait adopté la France pour échapper à la dictature de son pays, était un auteur prolifique. Son théâtre (La Tour de la Défense ; Une visite inopportune) comme ses romans sont marqués par un humour désespéré et des obsessions tenaces : la décrépitude du corps, la notion d’identité sexuelle, la famille qui aliène.
Dans L’Uruguayen, c’est son exil que raconte Copi à travers le monologue d’un anonyme qui se trouve à Montevideo au moment de l’arrivée au pouvoir des militaires. Est-il incarcéré ? Fou ? Visionnaire ? Son récit est-il un cauchemar ou la réalité ? À travers ce texte qui s’écrit en direct, Copi évoque un monde dont les contours deviennent de plus en plus flous, gagné par une violence arbitraire. Voilà bientôt notre héros cerné de morts (même son chien borgne ne tardera pas à finir empaillé), dont certains se relèvent sans sommation... Avec son humour corrosif, son art de faire émerger des images surréalistes, c’est finalement de l’avènement d’une politique de l’effroi dont nous parle Copi, sur fond d’apocalypse écologique. Des thèmes qui résonnent très fort aujourd’hui et ont donné envie à l’acteur Stephan Pastor de faire réentendre ce texte peu connu. Un solo qui décrasse les oreilles !

Cie Pirenopolis
Créateur lumière Christophe Bruyas
Créateur sonore Julien Hô Kim
Régie générale Christophe Bruyas ou Paolo Cafiero
Constructeur des éléments scénographiques Philippe Laliard
Directrice de production Sophie Teyssonnier
Chargée de diffusion Fabienne Sabatier
Remerciements Begat Theater, Sébastien Ollivier, Emmanuel Vigier et Anne Naudon

Production Compagnie Pirenopolis
Coproductions : Théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud ; Châteauvallon-Liberté, scène nationale de Toulon
Soutiens : DRAC PACA, Région Sud, Département des Bouches-du-Rhône, France Relance pour « Relançons l’été », Région Sud et Arsud pour « Les plateaux Solidaires »
Accompagnement au projet Théâtre Antoine Vitez, Aix-en-Provence
Soutien à la création dans le cadre d’une résidence : Théâtre Joliette, scène conventionnée art et création expressions et écritures contemporaines ; Théâtre Fontblanche, mairie de Vitrolles ; Théâtre du Balcon, Scène d’Avignon, soutenue par France Relance ; Théâtre Antoine Vitez, Aix-en-Provence ; Châteauvallon-Liberté, scène nationale de Toulon ; Usine Badin, résidence d’artiste du théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud

Jeu 2 février
Ven 3 février
19h
Lieu :
Usine Badin
Durée : 1h50
Tarif Amande
dès 16 ans

Découvrez aussi...