juin2019 s 1 d 2 l 3 m 4 m 5 j 6 v 7 s 8 d 9 l 10 m 11 m 12 j 13 v 14 s 15 d 16 l 17 m 18 m 19 j 20 v 21 s 22 d 23 l 24 m 25 m 26 j 27 v 28 s 29 d 30 Mois suivant
Spectacle précédent spectacle précédent Spectacle suivantspectacle suivant

Théâtre Une télévision Française

Cie 8 avril
Texte et mise en scène Thomas Quillardet

C’était le début d’une révolution médiatique qui allait imprégner nos mémoires et modifier notre façon de recevoir l’information : la privatisation de TF1. Une équipe de journalistes raconte, de l’intérieur.

Surprise à l’Assemblée Nationale. Le 14 mai 1986, François Léotard, ministre de la Culture et de la Communication, annonce qu’une chaîne publique française sera privatisée : TF1. Quelques mois plus tard, l’empereur du BTP Francis Bouygues rafle la mise. En instaurant la « grand messe » du 20h, il change radicalement la manière de faire de l’information et crée une usine à souvenirs. La chute du mur, les élections présidentielles, la guerre du Golfe, la mort de Bérégovoy… autant de moments gravés dans nos mémoires. Mais comment le traitement de ces informations a-t-il été pensé, et surtout vécu en interne ?
Nous infiltrant dans un petit groupe de journalistes, et notamment auprès d’une jeune recrue de la rédaction, Thomas Quillardet (Où les cœurs s’éprennent, d’après Eric Rohmer) nous raconte cette révolution avec un humour piquant, pointant le cynisme et une certaine démagogie qui commencent à s’inviter dans le débat. Comment l’époque raconte-t-elle les banlieues, la place des femmes, la gauche et la droite ? Où s’arrête l’information et où commence la promotion ? Entre théâtre documentaire et souvenirs plus personnels, Une télévision française raconte ce basculement culturel avec beaucoup de malice et d’acuité, s’appuyant sur une scénographie inventive et une bande d’acteurs joyeusement polymorphes.

Avec Agnès Adam, Jean-Baptiste Anoumon, Emilie Baba, Benoit Carré, Charlotte Corman, Bénédicte Mbemba, Josué Ndofusu, Blaise Pettebone, Nicolas Pietri, et Anne-Laure Tondu - Assistante à la mise en scène Titiane Barthel - Scénographie Lisa Navarro - Costumes Benjamin Moreau (assisté de Maïalen Arestegui) - Création et Régie son Julien Fezans - Création lumières Anne Vaglio - Cheffe de chant Ernestine Bluteau - Régie générale Titouan Lechevalier - Régie lumières Lauriane Duvignaud - Construction du décor Les ateliers de La Comédie de Saint-Étienne

Production 8 avril et La Comédie – CDN de Reims
Coproductions Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin ; Le Théâtre de la Ville - Paris ; La Rose des Vents, Scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq ; théatre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud ; Le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN ; Equinoxe, Scène Nationale de Châteauroux ; Le Grand R, Scène nationale de La Roche-sur-Yon ; La Comédie de Saint-Etienne - CDN ; Le Théâtre de Chelles ; Le Gallia - Scène conventionnée de Saintes
Soutiens Drac Ile-de-France ; Région Ile-de-France ; Le Théâtre de Vanves ; La Villette - Paris ; en résidence à la Scène Nationale d’Aubusson / La pépinière
Avec la participation du Jeune Théâtre National.

Sam 26 février
20h30
Lieu :
Théâtre La passerelle
Durée : 3h
Tarif Grenat
Présentation du Spectacle par Thomas Quillardet

Découvrez aussi...