Spectacle précédent spectacle précédent Spectacle suivantspectacle suivant

Musique intimiste - Création Souffle Nu

De Suuij, violoncelle et voix

Quand une violoncelliste très douée se lance seule en scène, elle y met tout son corps, et même sa voix. Un spectacle immersif où le son nous enveloppe, et où la musique et le chant se livrent à un dialogue intime.

C’est enfant que Juliette Divry est tombée en amour pour le violoncelle et a décidé d’en faire son confident, son compagnon de vie. Après avoir emprunté la voie classique, tous deux ont pris la clé des champs, direction la folk, la musique klezmer, la pop et le spectacle vivant, auprès de créateurs comme Nicolas Bonneau (Looking for Alceste), avec lequel Juliette est déjà venue à La passerelle. Nourrie de toutes ces rencontres, la musicienne a finalement eu envie de développer son propre langage, ses propres compositions. C’est à ce moment que l’utilisation de la voix s’est imposée à elle.
Souffle nu, c’est un duo organique entre une voix céleste, douloureuse ou lumineuse, et un violoncelle tour à tour lyrique, sauvage et explosif. Un dialogue ultra sensible que Juliette Divry, alias Suuij, a voulu interpréter au plus près du public. C’est pourquoi elle a choisi de s’installer sur un plateau tournant posé au milieu des spectateurs. Eclairée de petites loupiotes poétiques qui plongent par instants le public dans le noir complet, elle emmène celui-ci dans une balade qui semble infinie, sans frontières ni contours, impression renforcée par un dispositif sonore à 360°. Immergé dans cette bulle, il n’y a plus qu’à s’abandonner au son et aux émotions… Une balade poétique dans les recoins infinis de notre imaginaire, entre gravité et légèreté.

La presse en parle

“ Suuij ? ” est le solo d’un violoncelle, épris de liberté et d’une rage lancinante. C’est une voix qui s’embrase, qui vient toucher à l’intime pour affleurer l’invisible. Un besoin de crier pour aller (...)

“ Suuij ? ” est le solo d’un violoncelle, épris de liberté et d’une rage lancinante. C’est une voix qui s’embrase, qui vient toucher à l’intime pour affleurer l’invisible. Un besoin de crier pour aller vers la lumière. C’est une musique organique, nourrie de délicates mélodies et de sons qui s’entrecroisent, vous emportant dans une douce frénésie. Les rythmes se brisent, se déchirent et vous rappellent au corps et à la terre. Les envolées lyriques vous invitent à l’introspection et au lâcher prise. »
Sortir en Bretagne

« Grâce à sa voix, son souffle, son violoncelle, Juliette Divry embarque le spectateur vers un paysage intime à la fois tendre et dangereux.  »
Le Télégramme

Jeu 24 novembre
Ven 25 novembre
20h30
Lieu :
Théâtre La passerelle
Durée : 1h10
Tarif Grenat
Teaser Souffle Nu

Découvrez aussi...