juin2019 s 1 d 2 l 3 m 4 m 5 j 6 v 7 s 8 d 9 l 10 m 11 m 12 j 13 v 14 s 15 d 16 l 17 m 18 m 19 j 20 v 21 s 22 d 23 l 24 m 25 m 26 j 27 v 28 s 29 d 30 Mois suivant
Spectacle précédent spectacle précédent Spectacle suivantspectacle suivant

Musique OTTiLiE [B] Cœur <3

Ottilie [B] voix, percussions, machines
Olivier Koundouno violoncelle, chœurs

C’est une aventurière du son. Une amazone. Ottilie [B] trace son propre itinéraire, entre incantations proches du jazz, world music et électro. Résolument hors des sillons battus.

« Un » peu poète, un peu slameuse, Ottilie [B] est surtout une performeuse qui a des fourmis dans les jambes. «  Imaginez une Camille radicale. Qui, plus encore que l’originale, mêlerait les rythmes tribaux et les sonorités électro », écrivait Télérama à l’occasion de la parution de son précédent album, :Passage :. Elle semble faire feu de tout bois, taillant dans la musicalité des mots comme une matière vivante, empruntant des sons au monde entier, vagabondant du chant diphonique au chant soufi en passant par le joik finlandais - le chant traditionnel du peuple sami. Elle-même joue de l’accordéon, de la guitare, des percussions et du lap top, qu’elle pilote de ses pieds nus, via des pédales. Ottilie a tracé sa route petit à petit. Au départ, elle faisait de la chanson dite traditionnelle. « Un jour, j’ai fait une formation en MAO (musique assistée par ordinateur), ça m’a ouvert un espace infini de possibilités et surtout d’arrangements qui m’étaient propres », raconte-elle. Son répertoire, mi chanson à texte mi World Music, s’en est trouvé tout électronisé. Comme Laure Brisa, également à l’affiche de La passerelle, Ottilie [B] est une « chanteuse chercheuse », une expérimentatrice. Dans Cœur, son nouveau spectacle, elle sera accompagnée sur scène du violoncelliste Olivier Koundouno. Une artiste buissonnière, à découvrir.

La presse en parle

« Chanteuse-chercheuse, ciseleuse de sons éclatés et hybrides, artisane du verbe et du mot, passeuse de frontières, Ottilie [B] joue et détourne les tendances de l’industrie musicale. Cœur, sa nouvelle (...)

« Chanteuse-chercheuse, ciseleuse de sons éclatés et hybrides, artisane du verbe et du mot, passeuse de frontières, Ottilie [B] joue et détourne les tendances de l’industrie musicale. Cœur, sa nouvelle création, interroge l’origine et la fonction de la musique, les chants premiers et les techniques de traitement de sons actuels. Ottilie[B] est bien unique dans le monde de la chanson. »

TELERAMA

Avec Ottilie [B] voix, percussions, machines – Olivier Koundouno violoncelle, chœurs

Production : Du Vivant Dans Nos Cordes
Coproduction : La Gare de Coustellet, Le Train Théâtre, théatre La passerelle – scène nationale de Gap et des Alpes du Sud, Le Théâtre des Pénitents – Montbrison, Théâtre Durance – Scène Conventionnée d’intérêt national Art et Création, Château-Arnoux/St-Auban, Le Grand-Angle – Scène Régionale Pays Voironnais,
Soutien : CNM, du Ministère de la Culture / Drac Provence Alpes Côte d’Azur, de La Région Sud, du Département des Hautes-Alpes, de l’Adami et de la SCPP.

Sam 2 octobre
20h30
Lieu :
Théâtre La passerelle
Durée : 1h15
Tarif Grenat
OTTiLiE [B] - CŒUR
OTTiLiE [B] journal de création "cœur"

Découvrez aussi