juin2021 m 1 m 2 j 3 v 4 s 5 d 6 l 7 m 8 m 9 j 10 v 11 s 12 d 13 l 14 m 15 m 16 j 17 v 18 s 19 d 20 l 21 m 22 Ouverture des billetteries m 23 Ouverture des billetteries j 24 Ouverture des billetteries v 25 Ouverture des billetteries s 26 Ouverture des billetteries d 27 Ouverture des billetteries l 28 Ouverture des billetteries m 29 Ouverture des billetteries m 30 Ouverture des billetteries Mois suivant
Spectacle suivantspectacle suivant

Cabaret punk-rock au féminin Dakh Daughters Ukraine Fire

Dakh Daughters
voix, percussions, violoncelle, accordéon...

Wilkommen, bienvenue, welcome au cabaret des ukrainiennes Dakh Daughters ! Un concert-spectacle comme un bras d’honneur à la guerre, un moment de poésie furieuse pour mettre le feu à notre lancement de saison.

Attention tornade bleue et jaune annoncée à La passerelle. Cette année, ce sont les Dakh Daughters, un collectif électrique de cinq musiciennes et chanteuses ukrainiennes qui ouvrent la saison. Il y a quelques années, elles chantaient sur les barricades de la Place Maidan. Cette fois, après que la Russie ait brutalement envahi leur pays, elles se sont réfugiées en France avec leurs familles et leur directeur artistique. Mais pas question de ne plus faire entendre leur voix. Les Dakh Daughters, avec leur maquillage très théâtral, leur univers un peu freaky, leur mélange iconoclaste d’esprit punk et de balades folkloriques, leurs sombres histoires d’amour contrarié et de guerre, ont plus que jamais envie d’exprimer leur rage et leur soif de liberté. Sur scène, ces « filles de Chevchenko (le plus grand poète ukrainien) et des Sex Pistols », selon le journal Le Monde, soutiendront donc leur pays avec leurs armes à elles : contrebasse, violoncelle, accordéon, guitare, percussions et chant. Essayez un peu de ne pas taper du pied ou vous mettre à danser avec ce « band » à la folle et surprenante énergie faite d’espoir, de folie et de poésie. Un concert comme un cocktail molotov lancé au mur de la résignation.

Soirée pour la paix en solidarité avec l’Ukraine.
Une partie de la recette sera reversée à une association en soutien au peuple ukrainien.

La presse en parle

« Les Ukrainiennes présentent une rafale de chants sous influences multiples dans un spectacle féroce et frénétique. Les Dakh Daughters déploient une énergie ardente et féroce, délivrant leurs effets (...)

« Les Ukrainiennes présentent une rafale de chants sous influences multiples dans un spectacle féroce et frénétique. Les Dakh Daughters déploient une énergie ardente et féroce, délivrant leurs effets avec un bonheur évident. Ce qui émane de ce cabaret noir, c’est une rage de l’expression affranchie de toute censure et de tous tabous. Une rage qui est aussi une joie. »
Libération

« Les Dakh Daughters (…) sont des combattantes qui l’ouvrent pour gueuler des histoires sombres d’amour, de solitude, de pauvreté, de guerres.
Le hic de ce concert qui en jette : filer une irrésistible envie de chanter à tue-tête avec le band et de danser à fond.
 »
Le Monde

« Rien de plus dangereux et subversif qu’un clown en colère. Les filles du Dakh l’ont bien compris. Derrière la fantaisie du maquillage de clown et l’ambiance cabaret, on découvre très vite une démarche artistique très construite… Le dialogue entre les images, le spectacle et le public libère une folle et surprenante énergie faîte d’espoir, de folie et de poésie. »
Rue 89

Direction artistique Vlad Troitskyi
Avec Nataliia Halanevych, Ruslana Khazipova, Solomiia Melnyk, Anna Nikitina, Nataliia Zozul
Avec la participation de Tetyana Troistka, comédienne
Création lumières, mapping vidéo Mariia Volkova
Photographes Maxim Dondyuk et Oleksandr Glyadyelov
Graphisme Iryna Korchyuk, Andriy Yermolenko
Videos Hromadske.TV, station de télévision internet ukrainienne ; Telegram, réseau social répandu en Ukraine

Production Dakh Theatre, DdD
Diffusion DdD en collaboration avec Blue Line Productions

Ven 30 septembre
20h30
Lieu :
Théâtre La passerelle
Durée : 1h30
Tarif Pourpre
dès 12 ans
Rosy/Donbass

Découvrez aussi...