Mois précédent avril2024 l 1 19h Somebody Else m 2 19h Somebody Else m 3 19h Somebody Else j 4 20h30 La Loi du marcheur 19h Somebody Else v 5 20h30 La Loi du marcheur 19h Somebody Else s 6 16h Le Prélude de Pan 19h Somebody Else d 7 14h Le Prélude de Pan 19h Somebody Else l 8 19h Somebody Else m 9 19h Somebody Else m 10 20h30 Projet Newman 19h Somebody Else j 11 19h Somebody Else v 12 19h Somebody Else s 13 19h Somebody Else d 14 19h Somebody Else l 15 19h Somebody Else m 16 19h Somebody Else m 17 19h Somebody Else j 18 19h Somebody Else v 19 19h Somebody Else s 20 19h Somebody Else d 21 19h Somebody Else l 22 19h Somebody Else m 23 19h Somebody Else m 24 19h Somebody Else j 25 19h Somebody Else v 26 19h Somebody Else s 27 19h Somebody Else d 28 19h Somebody Else l 29 19h Somebody Else m 30 19h Somebody Else Mois suivant
Galerie précédente galerie précédente

Exposition photo Somebody Else

Photographies Elina Brotherus
Curatrice Eglantine Mercader

À la croisée des chemins entre photographie, peinture et performance, les images d’Elina Brotherus interrogent métaphoriquement notre place dans le monde autant que les codes esthétiques de l’art classique ou contemporain.

Avec pour modèle elle-même, elle crée des ambiances éphémères s’inspirant ou revisitant les partitions des actions du mouvement Fluxus ou d’autres instructions écrites pour l’art de la performance dans les années 1950-70.
Dans des compositions très soignées et souvent épurées, un travail sur la lumière et la couleur très abouti, les autoportraits de l’artiste, souvent réalisés dans la nature ou dans des intérieurs austères, sont autant de multiples du « moi ». Ils reflètent, avec légèreté, les états émotionnels de l’artiste dans son approche intime du monde.
L’exposition Somebody Else composée spécialement pour la galerie du théâtre, associera des images de plusieurs séries photographiques réalisées par l’artiste, notamment Meaningless et Carpe Fucking Diem.

La presse en parle

« À la fois présente et insaisissable, devant et derrière l’appareil, Elina Brotherus trouve refuge dans cet espace tenu entre photographie et peinture, écriture intime et universelle. S’ils (…)

«  À la fois présente et insaisissable, devant et derrière l’appareil, Elina Brotherus trouve refuge dans cet espace tenu entre photographie et peinture, écriture intime et universelle. S’ils participent à l’élucidation de soi, ses autoportraits sont tout le contraire de la photographie d’identité, tant son mystère demeure presque inentamé.  » Libération

Elina Brotherus est née en 1972 à Helsinki et partage sa vie entre la Finlande et la France. Après un master en science, elle a passé un master en photographie à l’université des Arts et du Design d’Helsinski. Avec la photographie, et plus récemment la vidéo, Elina Brotherus explore le paysage émotionnel, les sentiments de l’individu et tente de déterminer comment celui-ci devient une partie de l’ensemble formé par les autres. Avec un langage délibérément structuré, elle travaille sur sa propre personne à partir des événements de sa vie. Bien que les autoportraits dominent son œuvre, elle n’interprète jamais de rôles et ne crée pas de mises en scène ; ses paysages révèlent tout autant la nature que ses sentiments.
Dans sa série The New Painting, Elina Brotherus questionne aussi bien les codes esthétiques de la peinture que la notion de Beauté et va au-devant de questions sur la réalité et sa représentation. Elina Brotherus est représentée par la galerie GB Agency et son travail est exposé à l’international.

Exposition

Du 21 mars
au 7 juin 2024


Vernissage

jeu 21 mars à 19h
en présence de la photographe