La galerie

Le théâtre La passerelle est une des rares scènes nationales en France à avoir intégré la photographie dans son projet artistique.
Essentiellement dédiée à la photographie, cette galerie accueille depuis plus de 30 ans les grands noms de la photographie contemporaine. A ce jour, plus de soixante photographes ont été exposés parmi lesquels Willy Ronis, Anders Petersen, William Klein, Edouard Boubat, Antoine d’Agata, Raymond Depardon, Ferdinando Scianna...
A l’occasion de chaque exposition à La Galerie du théâtre, une ou plusieurs œuvres sont acquises par La passerelle, constituant ainsi, au fil des années, une collection de premier plan.

Autour des expositions le théâtre La passerelle organise des rencontres avec les photographes, des visites et des actions de médiation.
Renseignements auprès d’Elia Dumas au 04 92 52 52 58

Horaires d’ouverture

Réouverture de la galerie mercredi 9 mai
Mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h

Entrée libre mais jauge limitée à 30 personnes

Brésils

Photographies : Ludovic Carème

D’une petite favéla au coeur de Sao Paulo jusqu’au fin fond de l’Amazonie, un voyage photographique entre documentaire et poésie qui questionne la situation actuelle du Brésil.
Exposition à découvrir à la galerie du théâtre et au Musée Museum départemental de Gap

Le Jardin du monde

Photographies Denis Brihat
Commissaire d’exposition Pierre-Jean Amar

Alchimiste de la beauté, magicien contemplatif du règne végétal, Denis Brihat cueille en passant l’ordinaire de son jardin et réalise des œuvres uniques, comme un art rupestre végétal.

Avilàg

Photographies Chloé Gadbois-Lamer

Avilàg (« le monde » en Hongrois) est une série photographique qui propose un regard sur le réel, une part du monde entre documentaire et poésie, une manière de rendre compte du quotidien de la vie nomade et de l’humilité qu’elle requiert.

Left Three Days

Photographies : Mak Remissa
Commissaire d’exposition Christian Caujolle

Le 17 avril 1975, les Khmers rouges entrent dans Phnom Penh, prennent le pouvoir et font évacuer la capitale. A cette époque Mak Remissa à 5 ans.
Quarante ans après, il revient sur ce drame et tente de s’approprier son histoire. S’inspirant du théâtre d’ombres traditionnel, il fabrique des images à partir d’ombres de papiers découpés projetées sur un écran blanc qui racontent différents épisodes de ce qu’il a vécu.

Embarquement immédiat

Photographies Serge Mendjisky

Serge Mendjisky réalise des photocollages à partir de centaines de clichés travaillés, découpés et ensuite collés sur toile. Il réorganise l’espace et le temps dans les paysages urbains qu’il affectionne particulièrement.