Spectacle précédent spectacle précédent Spectacle suivantspectacle suivant

Théâtre Je suis la bête

Théâtre des trois Parques
Texte et adaptation Anne Sibran
Mise en scène Julie Delille

Un corps et une voix dessinent dans la quasi obscurité du plateau les contours d’une forêt, pour nous raconter le destin d’une enfant sauvage que l’on veut ramener chez les humains. Un seul en scène hors norme, intense.

« Les bêtes ne parlent pas. Pour la raison qu’il y a un père des hommes qui l’a voulu ainsi. Les bêtes ont le silence et les hommes ont les mots ». Dans ce seul en scène, Julie Delille raconte à la première personne, avec sa parole et son corps, mais aussi ses silences, le destin d’une enfant abandonnée, recueillie par une chatte sauvage. Raconte, ou plutôt nous fait ressentir par tous les pores de notre peau ce que c’est que d’être plongé dans une forêt, à l’affût du moindre bruit, de la moindre odeur, ce que c’est que de dormir en pleine nature, de marcher sur des brindilles, d’attraper des truites dans une rivière et de découvrir que les abeilles qu’elles ont avalé distillent un succulent goût de miel.
Le texte, d’une beauté charnue, tellurique, est signé Anne Sibran, qui vit une partie du temps en Equateur. La scénographie nous plonge dans l’obscurité, trouée seulement parfois par des éclats de lumière, ou extrêmement tamisée. Le travail sonore, clé de voûte de ce voyage en terre animale, dessine les contours de cette forêt bruissante, inquiétante ou paisible. Mais la petite sera rattrapée par les humains, qui vont vouloir lui « désapprendre la forêt ». De quel côté se trouve la violence dans tout cela ? Avec ce geste de théâtre d’une beauté radicale, qui nous connecte à notre propre sauvagerie, Julie Delille, artiste issue de la Comédie de Saint-Etienne, aujourd’hui installée dans le Berry, s’affirme comme une voix singulière dans le théâtre d’aujourd’hui.

La presse en parle

« C’est le premier spectacle du Théâtre des trois Parques, c’est peu dire de dire qu’il est une réussite, d’autant qu’il fouille là où le théâtre s’aventure rarement. […] Un spectacle hors norme, hors (...)

« C’est le premier spectacle du Théâtre des trois Parques, c’est peu dire de dire qu’il est une réussite, d’autant qu’il fouille là où le théâtre s’aventure rarement. […] Un spectacle hors norme, hors catégorie qui va chercher le théâtre dans son étoilement pour y atteindre et conjuguer des tréfonds d’une rare intensité. […] Vacillement des certitudes, des catégories, des frontières, des genres, des langues, Je suis la bête est une forêt où remue notre sauvagerie.  »
Médiapart

« Et puis il y a la présence sur cette scène baignée d’ombres de la comédienne et metteuse en scène Julie Delille.
Elle est, comment le dire autrement ?, la forêt tout entière : à la fois bête et femme, on la dirait entourée d’oiseaux, revêtue d’un manteau d’abeilles, porteuse d’une langue si charnue, si lyrique, qu’on ne sait plus de quel côté de la scène se situe la sauvagerie.
 »
Pépites de printemps

« Un conte au parfum symboliste et gothique que n’auraient renié ni Maeterlinck, ni Edgar Poe, et que met en scène avec une rare perfection formelle — dans les noirs éclairages comme dans le très mystérieux travail sonore — son unique interprète.
Télérama

Avec Julie Delille
Scénographie, costume, regard extérieur Chantal de la Coste
Création lumière Elsa Revol
Création sonore Antoine Richard
Accompagnement artistique Clémence Delille, Baptiste Relat

Production : Théâtre des trois Parques
Coproduction : Equinoxe, scène nationale de Châteauroux ; Théâtre de l’Union, CDN Limoges ; Abbaye de Noirlac, CCR
Résidence : Abbaye de Noirlac ; CCR, La Pratique ; Vatan
Le Théâtre des trois Parques est conventionné par le Ministère de la Culture DRAC Centre-Val de Loire et la Région Centre-Val de Loire, et soutenu par le Département du Cher ; Commune de Mont-louis ; Maison George Sand / Centre des monuments nationaux à Nohant ; La Pratique - Atelier de fabrique artistique à Vatan.

Ce spectacle bénéficie de la Convention pour le soutien à la diffusion des compagnies du Conseil régional Centre-Val de Loire signée par l’Onda, la Région Centre-Val de Loire et Scèn’O Centre ;

Site internet de la compagnie : www.theatredestroisparques.com
Facebook : facebook@theatredestroisparques

Sam 11 décembre
20h30
Lieu :
Théâtre La passerelle
Durée : 1h10
Tarif Grenat
À voir dès 15 ans
TEASER DU SPECTACLE
Teaser du spectacle

Découvrez aussi...