théâtre

Quatorze
Comédie documentée relatant les 38 jours qui précédèrent la Première Guerre Mondiale
Tarif Grenat
thu 18 dec 2014 / 20h30
durée 1h40
Théâtre La passerelle

Texte Vincent Fouquet
Mise en scène Sébastien Valignat
 

« - Comment en est-on arrivé là ?
- Si je savais !
» Conversation entre le Comte von Bülow, ancien chef du gouvernement allemand et Bethmann-Hollweg, chancelier, août 1914, quelques jours après l’entrée en guerre

Si la Première Guerre mondiale renvoie immanquablement aux tranchées ou à la bataille de Verdun, Sébastien Valignat et la compagnie Cassandre proposent de l’aborder rigoureusement (mais avec humour !) sous un angle peu habituel : que s’est-il passé pendant les 38 jours qui ont précédé la déclaration de la guerre ou comment en est-on arrrivé là ?
En s’appuyant sur des historiens spécialistes de cette époque, l’équipe de Quatorze relate l’enchainement vertigineux des faits (cette soi-disant fatalité) pour interroger la question de la responsabilité politique. Le propos est de comprendre pourquoi, prisonniers de leurs logiques, ils n’ont pas su prévoir les conséquences de leurs actes. Avec derrière tout cela, l’idée de s’armer suffisamment en pensée pour qu’une tragédie similaire ne se reproduise pas.
Sur scène, et dans une esthétique résolument contemporaine, six comédiens interprètent tour à tour ambassadeurs, ministres, monarques, héros, « va-t-en-guerre », « bientôt morts », poltrons, vaillants, de toutes les nationalités impliquées dans le conflit, Belges, Sénégalais, Français, Allemands, Serbes, Russes… bref des humains dans toute leur complexité.
Quant à la langue de Quatorze, volontairement décalée, elle nous entraine dans une œuvre qui préfère le rire au réalisme, parce que, comme le dit Sébastien Valignat, « la guerre est une chose définitivement trop grave pour qu’on en parle sérieusement ».
Une comédie certifiée sans tranchée ni poilu pour mieux comprendre les enjeux de notre monde et les crises diplomatiques qui agitent la scène internationale aujourd’hui.


INTERVIEW DE SEBASTIEN VALLIGNAT PAR VIVIANE GUERARD POUR LA RAM 05
à écouter ici
 


Dossier de presse à télécharger ici

Photo haute définition à télécharger ici
Crédit Pierre Grosbois