grand méchant clown | Usine Badin

Par le Boudu
Tarif Grenat
du 13 au 15 jan 2015 / 19h
durée 1h
Usine Badin

De et par Bonaventure Gacon

A voir en famille dès 12 ans

Du Cirque Plume au Cirque Trottola, Bonaventure Gacon a participé à quelques-unes des plus belles aventures du nouveau cirque français. Avec Par le Boudu, il arpente les scènes de l’hexagone depuis près de 15 ans et connaît un succès partout renouvelé. Clown à l’état sauvage – barbe hirsute, manteau en guenille, nez rouge et vieux croquenots – cet Auguste un peu défraîchi se transforme parfois en grand méchant loup qui croque les petites filles pour tromper l’ennui et la faim. Mais au fond, c’est surtout la solitude qui le ronge. Retranché dans sa grotte, il soliloque – car il est bavard le loustic – et nous raconte ses rêves, ses envies, ses cauchemars et ses petites angoisses. Il a un peu mal au cœur, trop bu… sans doute le foie, les petites bières ou peut-être le cœur lui-même, son pauvre cœur d’ogre… ou bien cette satanée rouille qui agit inexorablement sur les poêles et le reste…
Clochard céleste nonchalant et désespéré, il reste avant tout un clown. Gaffeur, il n’en est pas à une bourde près. Grossier, il n’en rate pas une. Acrobate des bas-fonds, il multiplie les gadins quand il tente de déclamer son poème en patin à roulettes. Mais toujours prompt à bondir, le gaillard enchaîne pirouettes et chutes spectaculaires. Provoquant les rires par son humour féroce, il promène le public sur le fil du rasoir avec intelligence.
Un clown pour les grands, à la poésie brute, qui crie sa colère pour assouvir une infinie soif d’amour et de douceur.
 


--------------------------------------
LA PRESSE EN PARLE

« Le clown campé par Bonaventure Gacon est seul, triste, ivre, sale et méchant. Ce bonhomme, un rien désinvolte, n’a pourtant rien d’un ogre effrayant et sanguinaire. Les bons sentiments l’assaillent autant que la faim. Pour son premier solo, Bonaventure Gacon fait preuve d’une exceptionnelle maturité. Aussi bon comédien qu’acrobate, aussi juste que généreux à provoquer les rires. Son Boudu a déjà sa place auprès des grands clowns de l’histoire du cirque. »
L’EXPRESS

« Plus qu’impressionné, on est totalement subjugué par l’immense travail de scène et d’acteur (…) Bonaventure Gacon a totalement réussi son affaire puisque personne ne sort indifférent. Chapeau bas !»
LA DEPECHE DU MIDI

« Bonaventure Gacon a le sens du dire, et du geste, et de l’indicible petit rien. Il clame, dans ce premier spectacle solo remarqué, une poésie qui violente, qui bouscule. Un autre clown est né, qui n’est pas là (que) pour faire rire, tellement humain, en somme. »
NORD ECLAIR

« Le rire est pour cet artiste, superbe et effacé, un allié fidèle et un outil magnifique dont il use avec une rare intelligence. Il nous prête pour quelques instants ses yeux de clown grands ouverts sur le monde et on en ressort changé à jamais. Merci Bona ! On touche là à la délicate alchimie entre rigueur et folie.»
AUTREMENT DIT
 

--------------------------------------
EXTRAIT VIDEO


Dossier de presse à télécharger ici

Photo haute définition à télécharger ici
crédit photo Denis Grégoire