Les autres projets d'éducation artistique et culturelle

Dans le cadre de ses missions pour favoriser l’accès à la culture pour tous, le théâtre La passerelle met en place, avec différents partenaires, des projets autour du spectacle vivant en direction de publics spécifiques ayant peu l’occasion d’être confrontés à des propositions artistiques.
 

Un projet avec le CHICAS, hôpital de Gap
Le théâtre La passerelle et le CHICAS des Hautes-Alpes se sont associés pour construire un projet artistique à destination des patients et du personnel soignant de différents services de l’hôpital.

À la demande du théâtre La passerelle, la compagnie Cassandre, dirigée par le metteur en scène et comédien Sébastien Valignat, a imaginé un projet musical et théâtral conçu spécifiquement pour l’Hôpital de Gap.
Cette proposition, intitulée Murmures, lectures au chevet et chansons à l’oreille , prend la forme d’un court spectacle (de 1 à 5 minutes) : chanson, texte, fable à choisir dans un « menu » (préalablement distribué aux patients) et destiné à être offert à un seul spectateur, dans sa chambre.
Accompagné des musiciennes et comédiennes, Jeanne Garraud, Sandrine de Rosa et Mathilde Favier, Sébastien Valignat a conçu cette proposition intimiste comme un moment hors du temps, une petite respiration pour rompre avec l’attente, l’inquiétude, le quotidien organisé et contraint lors d’un séjour hospitalier et faire entrer ainsi une petite bulle de poésie dans l’hôpital.

Trois sessions ont déjà eu lieu en décembre 17, janvier et février 18.
La prochaine est prévue du 16 au 18 avril 2018.

La presse en parle

> Interview de Sonia Kechichian par Radio Frequence Mistral sur les projets d'éducation artistique et culturelle - A écouter ici
> Article de La provence - à lire ici
> Article du Dauphiné Libéré - à lire ici

---------------

Un projet avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation des Hautes-Alpes
Pendant une semaine, un groupe d’adultes placés sous main de justice bénéficiera de trois actions :
• une visite technique du théâtre et de ses coulisses ;
• la participation à un stage d’acrobatie mené par le circassien Anthony Lefebvre, Cie Etat d’urgence. Anthony Lefebvre utilisera le corps comme outil de langage universel et proposera un travail à partir d'improvisations autour de thèmes, de mots clés, de verbes afin de donner du sens au corps, à l'engagement physique en abordant diverses techniques corporelles (acrobaties/danse/portés...) ;
• une sortie au théâtre pour assister à une représentation d'un spectacle de la saison

En outre, un spectacle de théâtre de rue sera présenté dans la cour de la Maison d’arrêt de Gap en amont du festival Tous dehors (enfin) !

La presse en parle

> Interview de Sonia Kechichian par Radio Frequence Mistral sur les projets d'éducation artistique et culturelle - A écouter ici


---------------

L’audiodescription du spectacle Ceux qui errent ne se trompent pas

Depuis 6 ans, le théâtre La passerelle est à l’initiative de la création de l’audiodescription d’un spectacle proposé au cours de la saison. Ce dispositif permet aux personnes non-voyantes et mal voyantes d’entendre, dans un casque, les indications visuelles du spectacle : lumières, scénographie, mise en scène, jeu des comédiens… L’audiodescription, réalisée par Les Souffleurs de mots – Juliette Soulat, est largement suivie par l’association Alpes Regards 05 qui permet à une vingtaine de mal et non-voyants, et à leurs accompagnants, d’assister à ce spectacle audiodécrit.

Le théâtre La passerelle reçoit le soutien de la Fondation Etienne et Maria Raze pour réaliser cette audiodescription.
La Fondation Etienne et Maria RAZE a pour ambition le développement de l’autonomie des aveugles et des malvoyants par une aide matérielle et un partage de valeurs humaines.
Plus d'infos : www.fondation-raze.fr